• « Soyons patients et gardons l’espoir. Faisons tout pour maintenir la sécurité de tous. Soyons fermes pour sauvegarder notre paix qui constitue la motivation de l’Accord d’Arusha. Luttons ensemble pour promouvoir l’Unité nationale. Je vous invite à garder le calme et à éviter tout acte de provocation. Luttons toutes et tous pour sauvegarder la sécurité et la tranquillité dans notre pays. »
    Dernier discours du Président Juvénal Habyarimana - Kigali, Rwanda le 15 janvier 1994

Les réponses sur le génocide rwandais – Passé-Présent n°302 avec le colonel Hogard – TVL

Saint-Cyrien, officier parachutiste de la Légion étrangère, commandant le groupement interarmées des Forces spéciales, le colonel Jacques Hogard est l’invité particulier de Philippe Conrad et l’interlocuteur idoine en tant qu’acteur sur le terrain pour commenter le rapport à charge contre l’armée française remis au président de la République à propos du génocide rwandais intervenu à partir de 1994 entre les ethnies Hutu et Tutsi. Les conclusions du rapport relève d’une partialité destinée à s’attirer les bonnes grâces du président actuel Paul Kagamé, pourtant procureur acharné contre l’armée française, celle-ci même qui, malgré des ordres gouvernementaux transmis tardivement, permis de sauver des dizaines de milliers de Rwandais

D'autres Actualités