• « Le Rwanda ne cesse de joindre sa voix à toutes celles qui réclament l'instauration rapide, d'un Nouvel Ordre Économique International plus juste et plus équitable, qui tienne compte de l'interdépendance réelle et de la solidarité nécessaire entre les pays industrialisés et les pays en voie de développement. »
    20e anniversaire de l’Indépendance - Kigali, Rwanda le 1 juillet 1982

Message à la nation

Peuple Rwandais, 

Hier, vous avez pris connaissance des décisions importantes prises par le Commandement de la Garde Nationale pour sauver le pays du désordre pourri qui allait dégénérer en catastrophe. La Garde Nationale, qui a toujours assuré votre tranquillité, garde le devoir sacré de protéger la paix et l’unité nationale. 

La politique, dans ce pays, n’était plus soucieuse de la Paix. Des éléments inciviques ont abusé de la fatigue de celui que la Nation avait choisi pour la diriger et l’ont amené à oublier le sens de l’Unité Nationale. Mais heureusement pour notre Pays, cette clique de malfaiteurs n’est pas nombreuse. Je vous invite tous, citoyennes, citoyens, à la désapprouver avec ses complices. 

La Garde Nationale est intervenue au moment où le pays allait être précipité dans l’abîme. Elle vient de sauver la paix. Cette paix que nous voulons durable et porteuse de progrès dans le développement national. Vous avez tous le devoir d’œuvrer au rétablissement de la paix et de l’unité nationale. C’est pour votre intérêt, c’est pour le bien de vos familles, c’est pour la prospérité de la Nation toute entière. Aimez vos compatriotes sans distinction d’origine ethnique ou régionale. Rejetez toute propagande à caractère régionaliste. Signalez aux autorités toute personne qui veut pousser à travailler contre l’Unité Nationale. 

Suivez les conseils et instructions que vous donne le Comité pour la Paix et l’Unité Nationale. Celui-ci vous sait particulièrement gré du calme que vous avez gardé et gardez toujours dans les premières heures de la nouvelle orientation de notre pays. Ce calme est une nouvelle preuve de confiance et de soutien de votre Garde Nationale. Chaque matin, lors de la levée des couleurs nationales, la Garde Nationale saluera votre sagesse. Autorités communales, collaborez étroitement avec les nouvelles autorités préfectorales. Méfiez-vous de ceux qui peuvent tenter de vous désorienter pour vous compromettre. Fonctionnaires et Agents de l’État, assumez vos responsabilités avec zèle et dévouement. Le pays, qui vous entretient, a besoin de vous. Travaillez dans la paix pour vos familles et pour votre pays. Quant aux politiciens qui viennent d’être déposés par notre décision, nous répétons qu’ils n’ont à s’inquiéter de rien du moment qu’ils obéissent à notre consigne : celle de laisser momentanément les activités politiques et de se consacrer, pleinement au développement de notre pays, suivant la nouvelle orientation que nous leur traçons. Vous tous, étrangers de bonne volonté, restez paisiblement à vos occupations. Nous vous demandons d’aider réellement au développement du pays. Comme déjà signalé dans notre communiqué, nous maintiendrons les bonnes relations avec tous les pays voisins d’abord, les pays membres de l’O.U.A ensuite et enfin avec tous les pays qui militent pour la liberté et la paix internationale, spécialement ceux avec lesquels le peuple a décidé de nouer les relations diplomatiques. Nous remercions spécialement les pays qui déjà nous ont témoigné leur appui suite à la décision que nous avons prise. Nous respectons tous les accords et traités conclus avec les pays étrangers et les organismes internationaux.

Quant à vous particulièrement, citoyens, membres de la Garde Nationale, la Nation est fière de vous. Vous venez encore une fois de la sauver de la destruction. Des éléments séparatistes ont tenté en vain de vous diviser. Vous les avez repoussés; car votre rôle n’est pas de créer des scissions dans le pays, vous êtes l’Unité Nationale même. 

L’acte qu’ensemble nous venons de poser le prouve à suffisance. Nous avons le plein espoir que le Peuple Rwandais tout entier suivra cet exemple de cohésion. Vous êtes tous parmi les meilleurs enfants de notre chère Patrie; soyez fiers de l’être dans l’unité. 

A ces rares individus qui prêchent la division, répondez « NON » comme d’habitude. Quel intérêt y a-t-il à diviser notre pays? N’est-ce pas grâce à votre unité que vous avez toujours été la fierté et l’espoir de la Nation? 

Redoublez d’attachement à votre pays, à vos chefs et à tous vos compatriotes, sans exception. Continuez à veiller à la tranquillité de vos concitoyens; collaborez avec eux contre tout ce qui peut porter atteinte à la Paix et l’Unité Nationale. Votre pays, que vous aimez tant, vous en saura gré. 

Vive la République Rwandaise! 

Vive le Peuple Rwandais! 

D'autres

Message du chef de l’Etat rwandais à la nation

Ainsi, Militantes et Militants, notre pays a fait l’objet, et continue à faire l’objet d’attaques et de calomnies, de mensonges systématiques que nous ne pouvons que qualifier de diaboliques. Qui sont ces gens qui, sous prétexte de renverser notre Gouvernement, ont recours à cette campagne de salir notre pays