Publications -

  • « Je crois qu'il faudrait que l'on définisse les responsabilités à partir de nos traditions et que le chef ne soit plus considéré comme étant au-dessus des autres, mais un parmi les autres, et un serviteur. Voilà mon idéal. »
    Jeune Afrique N° 1439 - Kigali, Rwanda le 3 août 1988

Rwanda, le paradis perdu

Le 20 août 2010, un journal zimbabwéen signalait des agents secrets rwandais sur le sol zimbabwéen à la recherche de Protais Mpiranya et d’un autre fugitif, tous deux recherchés par le Tribunal Pénal International pour le Rwanda. Accusé de génocide, de complicité de génocide et de crimes contre l’humanité, cet homme qui empoisonne les relations actuelles entre le Rwanda et le Zimbabwe, n est plus en vie depuis le 05 octobre 2006. Dans ce livre que nous publions à titre posthume, Protais Mpiranya raconte ses années de service auprès d’un Chef d état qui lui avait confié sa protection dans les moments fatidiques. C est le 6 avril 1994, que le Président Habyarimana périt dans un attentat commandité par le Front Patriotique Rwandais dirigé par l’actuel Président rwandais Paul Kagame. Celui-ci s’empara du pouvoir trois mois plus tard après de rudes combats contre les Forces Armées Rwandaises. En même temps, plus d’un million de Rwandais ont perdu la vie dans des affrontements interethniques. Témoin privilégié de cette période triste de l’histoire du Rwanda, il donne sa version des faits et raconte dans les moindres détails son parcours après le 6 avril 1994. Il se culpabilise seulement de n avoir pas pu déjouer un complot dont les conséquences allaient être catastrophiques pour lui et pour tous les peuples de la région. A défaut de refaire l’histoire, il témoigne pour le rétablissement de la vérité, seul gage de la paix et de la réconciliation.

D'autres Publications